Le 10 mars dernier, la ville de Paris a lancé une consultation sur le site idee.paris.fr auprès des Parisiens pour leur demander leur avis sur l’esthétique du mobilier parisien.

Le questionnaire a été vivement critiqué par ses  participants qui l’ont jugé insuffisant (seulement 5 questions) et clairement orienté en faveur de la politique menée par la Mairie.

C’est en réaction à ce qui peut être vu comme une parodie de consultation démocratique qu’un contre questionnaire citoyen vient d’être lancé. Ses créateurs ont expliqué au journal Le Parisien (voir lien ici)  qu’ils souhaitaient proposer un « vrai manifeste des riverains, voyageurs et amoureux de Paris ».

Vous pouvez participer au contre questionnaire en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://questparticipatif.typeform.com/to/Xrc86TIn

Pour le moment, les résultats ont déjà prouvé qu’une large majorité de participants rejettent les aménagements lancés récemment par la Ville. Ils plébiscitent également un mobilier urbain « classique » et déplorent une esthétique nettement dégradée depuis plusieurs années.

Vous pouvez d’ores et déjà consulter les résultats sur Twitter :

De son côté, la Mairie de Paris aurait enfin compris le message : l’adjoint d’Anne Hidalgo chargé de l’urbanisme, Emmanuel Grégoire, a même confié au Parisien qu’un “contact” avec les deux trentenaires, à l’origine du contre questionnaire, pourrait être prochainement établi.

Espérons que cette prise de contact sera suivie d’actions et mettra fin à la politique actuelle d’enlaidissement des rues parisiennes.

Author

Passionné d'Archi et de Réseau

Laisser un commentaire